Les origines des perles d’eau douce

Perles d’Akoya, perles de Tahiti, perles des mers du Sud… la perle est un joyau très prisé. Utilisée dans la conception de nombreux bijoux, elle est intemporelle et élégante. Avec une grande variété de forme et de couleur, la perle d’eau douce est grandement appréciée.

L’histoire des perles d’eau douce à travers la Chine

Le marché de la perle d’eau douce s’est beaucoup développé à partir des années 1970. Toutefois, son histoire commence bien avant cela. En effet, elles sont apparues en Chine au XIIIe siècle. Et d’anciens manuscrits chinois montrent également que la culture de la perle était déjà une pratique courante à l’époque. Presque identique aux techniques d’aujourd’hui, la perliculture d’il y a 700 ans se faisait par l’insertion d’un nucléon dans les huîtres perlières. Les producteurs utilisaient alors de la nacre sphérique, des plombs ou des fragments de métal pour la culture des perles. Ils étaient insérés dans le mollusque à l’aide de bambous émoussés, avant d’être remis dans un lac ou une rivière après l’opération.

La perliculture : une longue tradition de la culture de la perle

Pratiquée depuis le Moyen-âge, la perliculture en eau douce se fait par l’introduction d’un tissu épithélial appelé « manteau » prélevé sur un mollusque, dans un autre de la même espèce. Cette incision peut se faire plus d’une dizaine de fois sur une seule huître. Ce qui fait que durant la culture, allant de 2 à 6 ans, une seule huître peut produire plus de cinq perles. La perle est alors le résultat de la réaction du mollusque au corps étranger qui l’intègre. Autrement, le mollusque perlier lance un mécanisme de défense naturel, pour combattre les infections et les irritations causées par cette opération, en enveloppant le tissu introduit par de la nacre.

Des caractéristiques uniques aux perles d’eau douce

Généralement entre 2 à 10 mm de diamètre, les perles d’eau douce peuvent avoir plusieurs formes. Cela est dû à l’absence de noyau synthétique. En effet, il est presque impossible pour les perles de culture d’être parfaitement rondes. Les perles d’eau douce peuvent être sphériques, rondes, mais également ovale ou en forme de goutte d’eau. Elle peut aussi avoir une forme baroque, c’est-à-dire quelconque, irrégulière ou abstraite. Composée à 100% de nacre, la perle d’eau douce se décline en plusieurs couleurs. Les différentes techniques de teinte appliquées dans la perliculture ont permis d’avoir un large spectre de couleur, allant du blanc rosé à la violine, en passant par la lavande, le champagne ou encore le noir. Elles sont également tout aussi brillantes que les perles de mer ou les perles naturelles.

Comment choisir un bijou en perle et avec quoi le porter ?
Comment entretenir des bijoux en perles ?